Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


Réforme de la FORTIS-Ligue ou immobilisme?

06 janvier 2008

 

 PaulPhilipp02  


Responsable

mais pas coupable

 

Par lettre du 19 décembre 2007 Pro Football a reçu une réponse de la FLF à sa proposition de créer une ligue nationale semi-professionnelle avec deux ligues de 8 clubs, dont nous publions le contenu ci-dessus:

 

" Monsieur le Président,
  Messieurs,

Par la présente nous nous permettons de revenir à notre entrevue commune du 4 septembre dernier au siège de la FLF.

Récemment, le Conseil d'administration de la FLF a rencontré les Présidents des clubs de la FORTIS  Ligue afin d'aborder certains sujets d'actualité.

Votre proposition de mettre sur pieds une ligue semi-professionnelle à 8 clubs a notamment été abordé dans le cadre des discussions.

L'écrasante majorité des Présidents de clubs présents a été favorable à un maintien du status quo (14 club) et est satisfaite de la composition actuelle de la FORTIS Ligue.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de notre considération très distinguée.

Pour le Conseil d'administration,

(Signée) Paul Philipp, Président et Joël Wolff, Secrétaire général"

 

Notre premier avis 

Cette lettre nous laisse perplexe. En fait, la FLF nous communique non pas son avis ou sa position sur le statut existant ou souhaitable de la FORTIS Ligue mais ne fait que nous communiquer l'avis des clubs.

Le Conseil d'administration de la FLF ne nous informe donc pas sur ce qu'il pense réellement de la valeur actuelle de la FORTIS Ligue, ni ne fournit une explication, une justification ou une motivation sur le pourquoi d'un maintien ou d'un changement éventuel.

ll se cache donc de fait derrière les avis d'une majorité des clubs.

Tout en étant totalement responsable de l'avenir de notre football et de la FORTIS Ligue, la FLF plaidera donc en tant que accusé potentiel futur de l'immobilisme comme étant non coupable.

Responsable mais pas coupable?

Pro Football se réunira prochainement et donnera un avis élargi sur le non-avis de la FLF.

Camille Dimmer
Pro Football
6 janvier 2008