Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger, neu im Vorstand
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


--- Pro Football feiert 2016 sein 10-jähriges Bestehen. ---

 

 

 

 Joel Pedro 20120914 180x180 221727-eaa8f656


Joël Pedro 

   

 

 

 logo foot ballon et chaussures 128x96 2013 05 04 014

 

wort.lu
19 mars 2017

Joël Pedro a montré la voie à suivre à ses équipiers
Dudelange a déroulé face au Racing 4-0.

 

Les Dudelangeois ont battu logiquement et largement le Racing 4-0 lors de la 19e journée de BGL Ligue.
Joël Pedro auteur de l’ouverture du score et d’une nouvelle prestation très aboutie livre ses sentiments sur
la rencontre et le sprint final qui s’annonce.

Après F91-Racing 4-0: Joël Pedro. "Il y a une autre philosophie cette saison."

Interview: Thibaut Goetz

Joël, victoire plutôt tranquille face au RFCUL, comment analysez-vous la prestation du F91?

Quand on sort avec une victoire forcément c’est un bon match. Je pense qu’on aurait pu davantage creuser
l’écart avant la mi-temps mais on a manqué de réussite. On était bien, on a contrôlé le match même si, à un
moment, on leur laisse une ou deux occasions de revenir. Dans l’ensemble c’est une belle victoire et
félicitations à toute l’équipe.

Quelles étaient les consignes de Dino Toppmöller pour venir à bout du Racing?

On a essayé de maintenir la pression très haut comme habituellement et dès le début du match, et puis
on voulait marquer rapidement. On sait que si on arrive à marquer deux ou trois buts durant la première
demi-heure, c’est plus facile pour nous de dérouler ensuite, même si aujourd’hui ce n’était pas le cas. On
a une belle équipe pour faire les différences que ce soit derrière ou devant et mettre la pression tout le match.

De l’avis de beaucoup d’observateurs, vous avez été un des meilleurs Dudelangeois sur la pelouse,
sur un plan personnel êtes-vous satisfait?

Je suis super content car samedi matin, j’ai eu cinq heures d’examens à l’université, je me suis levé tôt,
et je pense que cela s’est vu lors de la seconde période. J'étais «carbo». Dès que je rentre sur le terrain
j’essaye de tout donner pour l’équipe et aujourd’hui cela a débouché sur un but.

Quel a été votre ressenti sur la fin de match de l’équipe depuis le banc de touche?

Très bon puisque je sors à 1-0 (remplacé par Ibrahimovic à la 70’), et l’équipe continue à pousser,
c’est la preuve que nous sommes un groupe qui fait le boulot. Avec cette équipe, on peut marquer
à tout moment et on ne lâche rien.

Si vous deviez comparer ce Dudelange à la cuvée qui avait été championne en 2016, que
diriez-vous?

Je ne sais pas si l’on peut comparer. C’est très différent, il y a une autre philosophie de jeu, on essaye
de monopoliser la balle et vraiment mettre en place et construire un jeu patient alors que l’année dernière
je pense que le jeu était plus direct. Mais ce qui est clair c'est que Dudelange veut tout gagner. 

Après la trêve internationale, on va aborder le sprint final du championnat, on avait vu que l’an
dernier le F91 s’était fait quelques sueurs froides à cette période, les leçons ont-elles été tirées ?

Oui je pense que nous avons retenu la leçon mais l’approche est différente. L'année dernière, on avait
huit points d’avance et je pense que cela a créé un relâchement. On sait que nous n'avons pas le droit
au moindre faux pas, nous sommes prêts.

Bientôt, il y aura en une semaine une double confrontation en championnat et en coupe face à
Differdange. Peut-on dire que la saison va se jouer à cette période?

Je ne sais pas si cela va se jouer à ce moment-là. La preuve ce week-end avec le Fola qui a lâché des
points contre Canach alors qu’on aurait pu croire avant le match que ce serait une victoire facile des
Eschois. A tout moment, les équipes peuvent se faire accrocher, Dudelange comme Differdange aussi.
Ça va être compliqué jusqu’à la fin de la saison mais de toute façon, il est clair que notre plus gros
concurrent est toujours celui qui est derrière nous.

Comment vous jugez la saison du FCD03?

Differdange réalise une très belle saison après il faudra voir s'ils arrivent à rester constants jusqu’à la fin,
ce qui a été leur problème au cours des dernières années.

   
logo foot ballon et chaussures 128x96 2013 05 04 014

Joël Pedro : "Peut-être qu'on ose plus qu'avant"

19 septembre 2015
Le Quotidien
(extrait de l'Interview
par Matthieur Pécot)
Sauveur du F91 face au Progrès grâce à un doublé (2-1), Joël Pedro, 23 nas, semble
plus
fort que jamais. Son repositionnementen n0 10 et un équilibre de vie expliquent
tout
.
 


 La fin de votre expérience a été assez brutale. Avez-vous eu besoin de temps pour
gérer
votre retour au Luxembourg?

Le seul truc positif, c'est que j'étais près de ma famille. J'ai passé cinq ans à Sedan, j'étais
capitaine de la CFA, mais voilà je ne suis pas passé pro. Je ne suis pas le seul dans ce cas,
c'est la majorité des joueurs qui entendent le même verdict. Avec moi, il y avait Tom (Laterza)
et Aydine (Correia), et ça a été pareil pour eux. On parlait pas mal de ça entre nous sur le
coup, mais on a vite compris qu'il fallait tourner la page.

Mon arrivée au F91 n'était pas simple. C'était dur de me faire une place dans cette équipe
qui venait d'éliminer Salzbourg, mais j'ai fini par y arriver,même si parfois, comme n'importe
qui, j'ai des baisses de régime.

 Et Michel Leflochmoan, il vous apporte quoi?

Pour moi, le changement, il se passe sur le terrain. Depuis le match retour contre Dublin,
je joue en n0 10 et Nakache et Dikaba sont derrière moi. J'ai été formé en no 6, mais j'ai
toujours participé au jeu. J'ai ce truc qui fait que je ne suis pas mal  à l'aise devant le but.
Peut-être que si j'en suis à trois buts, c'est parce que je suis plus haut sur le terrain.
Certainement même!

 Et la sélection, ça en est où? Vous n'avez que 23 ans et semblez avoir trouvé un
équilibre dans votre vie...

 Je ne ferme jamais la porte et je pense que la sélection nationale ne me la ferme pas non
plus (NDLR: il a cumulé neuf sélections entre 2009 et 2013). Je suis en trosième année de
fac de sports à Metz. J'ai un rythme de vie qui me convient bien.
Recueilli par Matthieu Pécot

 

   
   

 18. Juli 2012
LW

Pedro vor Wechsel nach Düdelingen 

 

Nach Tom Laterza (Fola) dürfte mit Joël Pedro demnächst ein weiterer Luxeburger
Nationalspieler wieder in der BGL Ligue auflaufen.

Der 20-jährige Mittelfeldspieler, der bis zum Ende der abgelaufenen Saison bei der
zweiten Mannschaft von Sedan unter Vertrag stand, steht unmittelbar vor einem
Wechsel nach Düdelingen.

Die Verhandlungen sind weit fortgeschritten. Das war am Rande des Spiels gegen
Salzburg in Erfahrung zu bringen. (jot)