Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger, neu im Vorstand
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


--- Pro Football feiert 2016 sein 10-jähriges Bestehen. ---

 

 


 Angelo Fiorucci NBO9545 entr 180x180

ANGELO FIORUCCI
 

 

  

 logo-profootball ballon 140x100web

 

   
22 mars 2017
LQ  

Fiorucci rebondit à Mondercange

 

    Angelo Fiorucci vient de signer à Mondercange, jusqu'à la fin de saison. Il emmène
dans ses bagages Domenico Micarelli, avec lequel il avait déjà travaillé à Käerjéng.
La nouvelle est tombée hier soir.

   Rappelons que début novembre, l'UN Käerjéng avait décidé de se séparer de son
emblématique entraîneur après des années de service à différents postes.

   Fiorucci va donc succéder à Jacques Muller, lequel, rappelons-le, vient de rejoindre
le RFCU.

3 novembre 2016 
LQ

Käerjeng et Fiorucci, c'est fini 

 

La nouvelle a été annoncée hier soir lors de l'entraînement de l'équipe de Käerjeng : Angelo Fiurucci a
été démis de ses fonctions d'entraîneur, tout comme son adjoint Claude Heinz.

Le communiqué du club explique: "La situation sportive critique en BL Ligue ainsi que la défaite sans gloire
de ce dimanche en Coupe de Luxembourg ont amené notre club ä procéder à un changement au niveau de
son staff technique."

Une conférence de presse aura lieu aujourd'hui afin de préciser certaines choses et notamment le nom du
successeur sur le banc du club.
J.C.

3.11.2016
Wort

Käerjeng setzt Fiorucci und Heinz vor die Tür

  Heute Abend wird bereits der neue Trainer beim Abstiegskandidaten aus der BGL Ligue
präsentiert 
 

Der Verwaltungsrat von Käerjéng hat die Reißleine gezogen. Trainer Angelo Fiorucci und Co-Trainer Claude
Heinz müssen gehen. 

   Der Aufsteiger, der bislang nur sechs Punkte aus acht Begegnungen geholt hat, belegt den drittletzten Rang
in der BGL Ligue. Allerdingshat er noch ein Nachholspiel gegen Titus Petingen zu absolvieren. In der Coupe
de Luxembourg schied man am Sonntag im 1/16-Finale gegen RM Hamm Benfica aus.

Abstieg und danach Wiederaufstieg

Fiorucci hatte Käerjéng im Februar vergangenen Jahres übernommen. Den Abstieg aus der BGL Ligue konnte
er nicht mehr verhindern. In der vergangenen Saison gelang ihm allerdings der prompte Wiederaufstieg aus
der Ehrenpromotion. 

   Doch dies sollte ihn letzlich nicht retten. Auch wenn die Auftritte in dieser Saison global betrachtet nicht
überzeugend waren, muss man dem Trainer zugestehen, dass Käerjéng vom Potenzial her eines der
schwächtens Teams der Liga ist.

   Der Nachfolger von Fiorucci wird bereits heute Abend auf einer Pressekonferenz vorgestellt. Der vereinslose
Marc Thomé wird es LW-Informationen zufolge nicht sein. (jot)

 

23 02 2015
Wort.lu
Après Käerjéng - Wiltz 1-1 
 

Angelo Fiorucci: «On ne va pas attendre le bus pour se sauver»
C'est en produisant du jeu que l'UNK compte éviter la relégation

 

                       

Angelo Fiorucci a délaissé l'école de foot de l'UNK pour prendre le relais de Roland Schaack
à la tête de l'équipe première. Pour celui qui a déjà coaché Käerjéng pendant neuf ans, la survie
du club en BGL Ligue passera par le jeu.

• Angelo, quelles sont vos impressions après le match nul concédé face à Wiltz (1-1)?

Avec tout le respect que j'éprouve pour le FC Wiltz, j'espérais autre chose de ce match à
domicile contre le dernier du classement. Nous avions envisagé la victoire mais, en fin de
compte, nous pouvons nous montrer satisfaits du résultat final décroché en fin de match.

• Pour revenir à votre nomination à dix jours de la reprise, avez-vous été surpris que
l'on fasse appel à vous une fois annoncé le divorce entre Roland Schaack et la
majorité des joueurs?

Oui, bien entendu. Je ne débarque pas puisque je suis de retour au club depuis trois ans
pour m'occuper des jeunes et il était plus facile de confier cette mission à quelqu'un de
l'intérieur plutôt que d'aller chercher un entraîneur qui ne connait ni le club ni les joueurs.
Mais je sais que cela va être très difficile car j'ai pu me faire une idée en venant
régulièrement assister aux matches de l'équipe à domicile.

• Comment allez-vous partager votre temps avec l'académie de l'UNK?

Olala! Tout d'abord nous n'avons pas d'académie! Restons humbles. Donc, concernant
l'école de foot des jeunes, une belle base de travail est en place. De jeunes joueurs vont
encore arriver mais sur le onze qui a débuté contre Wiltz, neuf éléments étaient
sélectionnables... juste l'inverse de Wiltz. Mais pour répondre à la question, je vais,
faute de temps, devoir délaisser les jeunes.

• Etait-ce difficile de se remettre dans la peau d'un coach de BGL Ligue?

Tout le monde est coach, tous les spectateurs, les dirigeants, les journalistes... Oui ça
n'a pas été facile, mais l'ensemble du staff a travaillé en fonction pendant que je profitais
de la neige et du soleil. Mais le football, on l'a dans le sang. Toutefois, j'y ai quand même
réfléchi à deux fois car le travail au niveau des jeunes m'a apporté beaucoup de plaisir
et de satisfactions. C'est pourquoi, je ne vais pas le laisser complètement tomber.

• Pour revenir au match, votre formation a semblé bien en place mais a manqué
de tranchant en phases offensives. Comment comptez-vous remédier à cette lacune?

En discutant avec les joueurs, j'ai bien compris que l'équipe manquait d'automatismes
offensifs. Cela s'est vu contre Wiltz, un match au cours duquel nous avons démontré de
la volonté et de l'engagement. Mais nous avions aussi clairement énoncé auparavant aux
joueurs que les deux éléments que je viens de citer n'étaient qu'une base absolument
nécessaire pour travailler. L'équipe a été très bien préparée sur le plan physique mais ce
que j'ai observé depuis mon retour, le 13 février, et notamment lors d'un match de
préparation contre Rumelange, c'est un manque flagrant de confiance. C'est à ce
niveau que le staff a essayé de travailler en priorité. Un travail qui s'est effectué en
grande partie sans moi puisque j'avais prévu des vacances que je n'ai pu annuler.
J'en profite pour dire un grand merci au staff. Face à Wiltz, tout le monde a pu observer
ce manque de confiance, et à partir du moment où l'équipe a été menée, son jeu est
devenu confus. Ce groupe a de la qualité. Il y a de la qualité technique mais il nous
faudra impérativement trouver des automatismes offensifs.

•Au niveau technique, Delvin Skenderovic a de nouveau fait apprécier ses qualités de
relance. Lui qui joue devant la défense dans votre 4-2-3-1 ne devrait-il pas jouer plus
haut pour apporter le geste juste dans la dernière passe?

Delvin (Skenderovic), Nabil (Benhamza) et Cristiano (Pereira) ont de la qualité offensive et
évoluent dans le même registre mais Delvin a davantage de qualités défensives. Il récupère
beaucoup de ballons de la tête notamment, il est précieux physiquement même s'il déjoue
parfois un peu. N'oublions pas qu'il est jeune (22 ans). Au niveau organisation, nous n'allons
pas changer dans les semaines à venir, mais, je me répète, ce sont les automatismes
offensifs, aujourd'hui inexistants, qu'il nous faudra trouver.

• Votre philosophie de jeu, plus offensive, est différente de celle de Roland Schaack.
Quels vont être vos axes de travail?

Dès le départ, j'ai dit aux joueurs: «Pour moi, l'important c'est le jeu, le jeu, toujours le jeu
et marquer des buts», et ce même si mes racines sont italiennes. Certes, il nous faut conserver
une bonne assise défensive, mais ma philosophie est offensive. Contre Wiltz, ça ne s'est pas
trop vu même si j'ai apporté des changements avec des joueurs tous portés vers l'attaque. Il faut
un peu de patience.... même si nous n'avons pas beaucoup de temps. Il nous faut un déclic. Ce
dimanche, j'attendais beaucoup des deux Alessandro (Fiorani et Alunni) sur les côtés, mais ils
sont complètement passés à côté de leur match. A la pause, je leur ai dit: «Vous avez perdu la
première mi-temps, essayez de gagner la seconde». Mais j'ai confiance en eux, ils sont très motivés.
L'équipe est prête physiquement, grâce au travail de Roland (Schaack), à nous de trouver les bons
réglages en attaque. On ne va attendre le bus pour se sauver, prenons notre destin en main,
travaillons et gagnons des rencontres car avec des matches nuls on n'avance pas.

Propos recueillis par Didier Hiégel

  pdf: AngeloFiorucci
   
 12 02 2015  Käerjéng: Schaack s'en va, Fiorucci revient
   
Après cinq ans de vie commune

Roland Schaack vient d'être débarqué de l'UNK
 
 
 

(CN). L'UN Käerjéng vient de se séparer de son entraîneur Roland Schaack. Cette décision fait suite
à une réunion entre joueurs mercredi soir: ceux-ci n'auraient plus témoigné leur confiance envers leur
coach. C'est Angelo Fiorucci qui reprendra les rênes de l'UNK.

Le club du président Muller a vécu une première partie de saison compliquée, se retrouvant dans le
très inconfortable siège de barragiste à mi-championnat avec un point d'avance sur le premier relégué,
Grevenmacher, et un de retard sur Mondorf, qui le précède d'un rang.

Dans la soirée, le club a annoncé la nomination d'Angelo Fiorucci en lieu et place de Roland Schaack.
Agé de 49 ans, Angelo Fiorucci, qui sera assisté de Romeo Codello et Claude Heinz, fut déjà l'entraîneur
de Käerjéng de 2000 à 2009. Il avait ensuite fait un passage éclair au Swift Hesperange de mars 2010
à mars 2011.

Vieux serviteur du club, qu'il a entraîné de 2000 à 2009, Angelo Fiorucci est de retour à Käerjéng.
Photo: Christian Kemp

Roland Schaack était l'entraîneur en place depuis le plus longtemps en BGL Ligue. Il avait repris
l'équipe en main lors de la trêve hivernale de la saison 2009-2010, remplaçant Claude Heinz. Joueur,
Roland Schaack a porté le maillot de la Jeunesse, à l'exception d'une saison passée à Rumelange.

Dans le giron de la FLF, il avait pris en charge la sélection Espoirs avant de conduire Differdange 03
à une place de vice-champion au terme du championnat 2008-2009.

Käerjéng n'est que le second club à changer d'entraîneur depuis le début de la saison après Rosport
où Claude Osweiler avait décidé de jeter l'éponge à la fin du mois d'octobre.

Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site sont contrôlés et validés avant
leur publication par nos modérateurs. Saint-Paul Luxembourg ne saurait être tenu pour responsable
des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.)
portant sur un article publié sur un de ses sites.

   
15 03 2011  Swift Hesper
 

Le Swift Hesper s'est séparé avec effet immédiat le 14 mars 2011 de son entraîneur Angelo Fiorucciet
de l'entraîneur adjoint Claude Heinz. Le motif principal est la situation catastrophique du club, classé à
la13e place et ménacé de la relégation.

Le président du club Fernand Laroche invoque cependant qu'en plus les relations entre l'entraîneur et
certains joueurs était fortement perturbées. Fiorucci avait commencé son mandat en mars 2010 et son
travail s'est donc arrêté après une seule année.

L'entraîneur des juniors, Nedzib Selimoviv, va prendre l'intérim jusqu'à la fin de la saison avec l'espoir
de sauver encore le Swift Hesper par cette action d'éclat.

   
22 03 2010   Swift Hesper 
 

Théo Scholten sera remplacé la saison 2010-2011 par Angelo Fiorucci. Les mauvais résultats des trois
derniers matches et un glissement dangereux vers le bas du tableau semblent avoir convaicu les
dirigeants du Swift Hesper qu'il y a urgence dans la demeure. Thé Scholten restera cependant à la
disposition du club pour d'autres tâches. 

Fiorucci était l'entraîneur du F91 Diddeléng de 1998 à 2000 avant de reprendre l'UN Käerjéng de 2000
à 2009 et d'y accomplir un travail en profondeur très fructueux.