Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger, neu im Vorstand
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


--- Pro Football feiert 2016 sein 10-jähriges Bestehen. ---

   

 

 Guy Hellers 2010 P1040818 180x180web

 

GUY HELLERS

 

   
   

  

 Le Quotidien
23 janvier 2019

 LE CARRÉ DE GUY HELLERS (extrait)

 

 "Si la FLF était aussi ambitieuse que les clubs..."

 

   L'annonce de Paolo Amodio, de laisser tomber le job d'entraîneur m'a surpris. Mais en même temps, c'est tout à son honneur quand il dit que son boulot passe avant le le football. Il est resté honnête et correct, comme je l'ai connu du temps où  on se fréquentait en sélection nationale.Il faut respecter son choix, mais c'est triste et surtout dommage que le football luxembourgeois "perde" un passionné comme lui.

   Une chose est claire: boulot, BGL, Ligue et famille, c'est difficilement cumulable et il faut définir ses priorités. En BGL Ligue, il y a bon nombre de clubs qui souhaitent enrôler un entraîneur à plein temps pour pouvoir s'occuper activement du groupe du matin au soir. De plus en plus de club sont des joueurs sous contrat qui ont comme seule occupation le football. Ce sont des joueurs qui gagnent leur croûte en jouant au football. Ils fonctionnent comme des joueurs professionnels sans avoir le statut auprès de la FLF. Le F91, Fola, Progrès, Pétange et RFCU, pour ne citer que ceux-là, ont des coachs à plein temps avec, souvent, deux séances d'entraînement par jour.

   Si la FLF était aussi ambitieuse que les clubs mentionnés ci-dessus, une BGL Ligue  avec des statuts professionnels devrait voir le jour rapidement et Paolo, à 45  ans, serait peut-être encore dans le milieu du football.  C'est aberrant que la FLF reste campée coûte que coûte sur  ses positions. Comment est-ce possible qu'un joueur de football professionnel comme Paul Philippe ne reconnaisse pas les signes du temps.

Avis de Pro-Football asbl: Le comité de Pro Football soutient la vue de Guy Hellers. Et les clubs de la Ligue BGL devraient en faire autant.
Camille Dimmer, président 

Wort.lu
13 juin 2016

L'ancien international luxembourgeois n'est plus le responsable
de l'Académie JMK du F91. Le club dudelangeois a décidé de
revoir son mode de fonctionnement.

   

C'est via un communiqué que le club de la Forge du Sud a fait part de sa décision. "Le Conseil d’Administration du F91 Diddeleng a pris la décision de réintégrer dans sa propre compétence toutes les responsabilités, tâches et missions confiées au Directeur Sportif Général, poste occupé par Monsieur Guy Hellers. Cette décision est motivée par le souci du Conseil d’Administration de garantir une collaboration et une coordination optimale entre les différents organes et structures au sein du F91 Diddeleng", précise le club.

Par conséquent, le poste de Directeur Sportif Général n'ayant plus aucune raison d'être, le CA du club a décidé de résilier le contrat de travail de Guy Hellers.

L'ancien joueur du Standard occupait cette fonction depuis six ans.


Le Quotidien

14 juin 2016

Le F91 Dudelange a limogé lundi son directeur sportif
Guy Hellers.

Une annonce qui surprend.

 Guy Hellers 2010 P1040818 180x180web

    Cela faisait un peu moins de six ans que Guy Hellers avait commencé son boulot à la tête de  l’académie dudelangeoise, avec un CDI en poche. C’était à l’époque une belle preuve de confiance.

Elle a vécu : lundi, il a suffi d’un communiqué laconique pour virer l’ancien sélectionneur comme  un malpropre : «Le conseil d’administration du F91 Diddeleng a pris la décision de réintégrer dans sa propre compétence toutes les responsabilités, tâches et missions confiées au directeur sportif  général, poste occupé par Monsieur Guy Hellers. Cette décision est motivée par le souci du conseil
d’administration de garantir une collaboration et une coordination optimale entre les différents  organes et structures au sein du F91 Diddeleng. Le poste du directeur sportif général étant par conséquent devenu superflu dans la structure du club, le conseil d’administration a été amené à prendre la décision de résilier le contrat de travail liant le sieur Hellers au F91 Diddeleng, conformément aux dispositions du code du travail. Il en résulte qu’à partir de ce jour, Monsieur  Guy Hellers est dispensé de toute prestation pour le compte du club.» Brutal et terriblement
professionnel.