Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger, neu im Vorstand
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


--- Pro Football feiert 2016 sein 10-jähriges Bestehen. ---

 

 

Guy Blaise defenseur virton 2014 300x300

Guy Blaise

   



  Guy Blaise Le Quotidien 2014 12 28
 

« Avoir 34 ans, cela ne veut pas forcément

dire être un bon à rien »

 
Fraîchement élu meilleur joueur du début de saison de Virton (3e de D2),
Guy Blaise s’éclate et ne pense pas à la retraite. Enfin presque pas.
 
L’ancien joueur de la sélection (30 sélections entre 2009 et 2013) revient sur la situation étonnante
de l’Excelsior, un club dans lequel il joue depuis qu’il a « cinq ans et demie », rappelle-t-il. Il évoque
aussi la retraite internationale qu’on l’a forcé à prendre.
   Entretien avec le journaliste du Quotidien Matthieu Pécot
 

 

   Comment va votre visage ?
   Guy Blaise : J’espère être de retour à l’entraînement début janvier, il n’y a rien de trop grave. J’ai toujours du mal à mâcher, alors cela a compliqué mon repas de Noël, mais j’ai quand-même pu manger du chapon et de la bûche.

   Cette blessure est intervenue à l’entraînement…
  
C’est arrivé le 12 décembre, le jour de mon anniversaire, la veille du match contre Maasmechelen. J’ai mangé le gâteau et soufflé mes bougies de mon fils une heure avant. Bon, on va dire que j’ai sauvé l’essentiel ! Bref, j’ai taclé et un coéquipier (Fabien Antunes) faisait une roulette… Résultat : une fracture en bas de la mâchoire et une autre au niveau de l’os zygomatique. Et puis l’intervention, qui était programmée le 23 décembre, s’est finalement passée le jour de Noël car le chirurgien qui devait m’opérer a lui-même dû aller aux urgences. C’est une histoire assez folle.

   Avant cela, vous n’aviez manqué aucun match. Nos confrères de La Meuse vous ont même désigné     meilleur Virtonais de la première moitié de la saison. Que cela représente-t-il pour vous ?
  
Quand on a 34 ans, on pense qu’on n’est bon à rien. Moi je m’accroche. Je connais mes limites mais je bosse. Je fais attention à mon hygiène de vie. L’avantage de ce réveillon, d’ailleurs, c’est que je n’ai pas beaucoup mangé !

   Peut-on dire que vous êtes dans la forme de votre vie ?
  
Oui, on peut le dire. Il se dit que je suis en train de faire mes meilleurs matches. L’entraîneur (NDLR : Frank Defays) me l’a encore rappelé récemment.

   Êtes-vous surpris d’avoir ce niveau à 34 ans ?
  
Pas forcément, car je sais ce dont je suis capable. À mon âge, on se remet mal d’une blessure grave, mais j’ai la chance de ne pas en avoir eu. Et encore, d’une blessure, avec un peu de force de caractère, on s’en remet plus vite. Avoir 34 ans, cela ne veut pas forcément dire être un bon à rien. Or, c’est vrai que c’est quelque chose qu’on entend souvent à propos de joueurs qui sont plus proches de la fin que du début de leur carrière.

   Virton est-il à sa place ?
  
Peut-être qu’on est en surrégime mais ce que je retiens, c’est qu’on gagne même des matches sans être très bons, d’autres où on est menés.. Et comme l’appétit vient en mangeant, avec l’état d’esprit que l’on a, on espère décrocher quelque chose en fin de saison.

   C’est dernières années, votre club avait plutôt l’image de celui qui végète entre le bas de la D2 et les premières places de D3. Comment expliquez-vous ce changement de statut ?
  
Avant, on ne voyait en nous que des bourrins et des « cultos » parce qu’on vient du fin fond de la province (de Luxembourg). Aujourd’hui, on nous respecte beaucoup plus. Virton commence à se professionnaliser, à dégager une autre image, à sortir des jeunes… On sent qu’il y a un engouement derrière nous. Les gens reviennent au stade, ce qui est plutôt un bon indicateur.

   Steve Gustin, l’autre symbole du club, est parti il y a deux ans. Avez-vous déjà planifié votre arrêt ?
  
Je suis assez grand et honnête pour savoir quand il sera le moment de m’arrêter. Si je ne suis plus compétitif, j’arrêterai. Tous les joueurs sont quasiment en fin de contrat. On doit voir les dirigeants en février-mars pour discuter de la suite. A priori, il n’y a pas de raison que cela ne continue pas un peu…

   Parlons de la sélection nationale. La fin a été un peu brutale et vous ne l’avez pas décidée. L’avez-vous digéré ?
  
Les choix, c’est ainsi… Je n’ai pas grand-chose à dire sur tout cela.

   C’est un sujet sensible ?
  
Disons que je n’ai pas envie de dire du mal de qui que ce soit.

   Mais vous avez compris pourquoi Luc Holtz ne comptait plus sur vous ?
   Sachant que j’étais pris quand on était en D3, je me disais qu’en D2… Mais c’est le foot, c’est un milieu hostile. Moi, j’ai été honnête avec tout le monde et je n’en ai pas eu autant en retour. Le coach m’a appelé, cela a duré deux minutes. Il m’a qu’il voulait d’abord me l’annoncer, mais que la presse était déjà au courant. Je n’ai plus jamais eu de nouvelles de lui depuis. Aujourd’hui,  je ne regarde même pas la liste, car je sais à l’avance que je n’y serai pas. Quand un match (du Luxembourg)  passe à la télé, je le regarde.

   Si vous n’êtes plus entré dans les plans, c’est aussi parce que d’autres garçons comme Maxime Chanot sont arrivés. Quelque part, c’est donc aussi une évolution logique…
   En équipe nationale, des Maxime Chanot, il n’en a pas non plus cinq. Mais bon, je ne veux pas tirer sur les autres joueurs. La sélection, c’est fini, mais moi, je ne le suis pas encore.

 
pdf: Guy Blaise
   
 

B L A I S E  Guy

Geboren:

12.12.1980

Verein(e): Excelsior Virton
Spiele:

30

Tore:

0

                                   
Erstes Spiel:

12.08.2009

Letztes Spiel:

05.02.2013

Gesamtdauer Nationalmannschaft:

3 Jahre 5 Monate 25 Tage

WM-Q. = WM-Qualifikation /        EM-Q. = EM-Qualifikation / Ol. = Olympia / Ol.-Q. = Olympia        Qualifikation / Fr. = Freundschaftsspiel  / 
Spiele: Datum: Ort: Gegner: Ergebnis: Wettbewerb: Tore: Ein-/Auswechslung:
1 12.08.2009 Luxemburg Litauen 0- 1 Fr. 0  
2 05.09.2009 Chisinau Moldawien 0- 0 WM-Q. 0  
3 09.09.2009 Tel Aviv Israel 0- 7 WM-Q. 0  
4 10.10.2009 Luxemburg Schweiz 0- 3 WM-Q. 0  
5 14.10.2009 Athen Griechenland 1- 2 WM-Q. 0  
6 14.11.2009 Luxemburg Island 1- 1 Fr. 0 81' Ausw.
7 03.03.2010 Luxemburg Aserbaidschan 1- 2 Fr. 0  
8 04.06.2010 Hesperingen Färöer Inseln 0- 0 Fr. 0 59' Ausw.
9 07.09.2010 Tirana Albanien 0- 1 EM-Q. 0  
10 08.10.2010 Luxemburg Weissrussland 0- 0 EM-Q. 0  
11 12.10.2010 Metz Frankreich 0- 2 EM-Q. 0  
12 17.11.2010 Luxemburg Algerien 0- 0 Fr. 0  
13 09.02.2011 Luxemburg Slowakei 2- 1 Fr. 0 36' Ausw.
14 25.03.2011 Luxemburg Frankreich 0- 2 EM-Q. 0  
15 29.03.2011 Piatra Neamt Rumänien 1- 3 EM-Q. 0  
16 03.06.2011 Luxemburg Ungarn 0- 1 Fr. 0 85' Ausw.
17 07.06.2011 Minsk Weissrussland 0- 2 EM-Q. 0  
18 10.08.2011 Faro-Loulé Portugal 0- 5 Fr. 0  
19 02.09.2011 Luxemburg Rumänien 0- 2 EM-Q. 0  
20 06.09.2011 Luxemburg Albanien 2- 1 EM-Q. 0  
21 07.10.2011 Zenica Bosnien/Herzegowina 0- 5 EM-Q. 0  
22 15.11.2011 Luxemburg Schweiz 0- 1 Fr. 0  
23 29.02.2012 Luxemburg Mazedonien 2- 1 Fr. 0  
24 02.06.2012 Luxemburg Malta 0- 2 Fr. 0 35' Ausw.
25 15.08.2012 Obercorn Georgien 1- 2 Fr. 0  
26 07.09.2012 Luxemburg Portugal 1- 2 WM-Q. 0  
27 11.09.2012 Belfast Nordirland 1- 1 WM-Q. 0  
28 16.10.2012 Ramat Gan Israel 0- 3 WM-Q. 0  
29 14.11.2012 Luxemburg Schottland 1- 2 Fr. 0  
30 05.02.2013 Valence Armenien 1- 1 Fr. 0 91' Einw.
  Quelle: Der luxemburgische Fußball Arno Funck