Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger, neu im Vorstand
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


--- Pro Football feiert 2016 sein 10-jähriges Bestehen. ---

 

 

 

   




  Erny Muller president Red Boys 150x180
                   

 

ERNY  MULLER

FC  DEIFFERDENG 03

 

  Voix des Présidents
 

"J'ai passé énormément d'heures dans ce stade" 

 
Une page de l'histoire de Differdange se tourne avec la fermeture du Thillenberg.
Erny Muller, ex-président des Red Boys (1987 - 2010), en rappelle les grandes lignes.
   

Sa création

"Les mineurs l'ont eux-mêmes construit"
  "Si le  premier match officiel date semble-t-il de 1921, sa construction, elle, remonte à 1920. Ce sont les mineurs,
qui travaillaient juste en face au Thillenberg, qui l'ont eux-mêmes construit. Après leur journée de boulot. Au début
, il n'avait pas de gradins. Les mineurs avaient aménagé des places debout à même la roche... Quant à la tribune
couverte, je ne connais pas la date exacte de construction, mais elle apparaît déjà sur une photo de1925. Toujours
est-il que c'était le plus grand stade du pays et que, jusqu'en 1939, l'équipe nationale y disputait ses rencontres." 

Son architecture

"Un stade façonné à l'anglaise"
  "Si vous regardez bien, c'est un stade façonné à l'anglaise. En tout cas, on ne peut s'empêcher d'y penser surtout
en voyant l'entrée où est inscrit "Stade du Thillenberg". Ce qui  est marrant, c'est que le nom des Red Boys, on le
doit à Michel Mosinger. Grand professeur en médecine parti sur Lyon, il fit ses études en Angleterre etc'est lui, en
tant que capitaine, qui proposa que l'on nomme le club Football Association Red Boys Differdange. Ce qui fut fai
t le 11 juillet 1919."

Son ambiance

"Pas de fumigènes mais c'était chaud"
  "J'ai commencé a y aller, j'avais 10 ans. Je suis vite devenu un fanatique et je me souviens de l'atmosphère qui
règnait les jours de matches. Bon, à l'époque, il n'y avait pas de fumigènes ou ce genre de choses, mais c'était
quand même assez chaud. Surtout le derby contre le Progrès ou les rencontres face à la Jeunesse. Il y avait
toujours 3 000 ou 4 000 spectateurs." 

Ses grandes heures

"Le 5 août 1945, il y avait 12 000 spectateurs"
  "Il a accueilli des matches de Coupe d'Europe comme contre Lokeren (1973), Lyon (1974), Nicosie (1979) ou bien
le Sporting Lisbonne (1982) devant 3 500 spectateurs! Dans les années 50,  les Red Boys avaient affronét en
amical Charleroi, le Stade de Reims de Kopa et les Blackburn Rovers. On organisait également des évènements
extrasportifs. Celui qui restera véritablement dans l'histoire était la fête de la Résistance. Ce 5 août 1945, il y avait
12 000 spectateurs dont la Grande-Duchesse Charlotte et le Prince Féilix."

Son avenir

"Un jour ou l'autre, il sera détruit"
  "Honnêtement, personne n'avait demandé à quitter le Thillenberg. Il aurait fallu le rénover mais cela a un coût. Je
pense qu'au début, il va servir comme terrain d'entraînement pour les jeunes mais ensuite, je ne sais pas ce qu'il
va devenir. J'imagine qu'un jour ou l'autre tout sera détruit. Et puis, il ne faut pas oublier une chose, le site sur lequel
se trouve le stade appartient à Arcelor-Mittal. La commune ne fait que le louer."
 
Charles Michel / Le Quotidien 18 mai 2012 
   
   stade-thillenberg-03-267x200webTribune Stade Thillenberg