Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


 

 

chris philipps fcmetz 2013 herve kuc 180x180 

CHRIS PHILIPPS

   

  

RTL.lu
08.02.2018 
De leschte Mëttwoch goufen d'Modalitéite gekläert, en Donneschdeg war hien am Trainingslager vun der Equipe an e Freideg huet de Chris Philipps säi Kontrakt bei Legia Warschau, dem polnesche Champion, ënnerschriwwen.
 logo-profootball ballon 140x100web  LE CLUB

Le Legia Varsovie (Legia Warszawa Spółka Akcyjna est un club professionnel polonais de
football basé à Varsovie et qui participe depuis de nombreuses années à l'Ekstraklasa, première division du pays. Renommé en Pologne mais aussi en Europe, le Legia est le club polonais qui a joué le plus de fois en Ligue des champions. Par le passé, il est notamment parvenu à se qualifier pour les demi-finales de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1970, étant finalement éliminé par le Feyenoord Rotterdam. Vainqueur à douze reprises du championnat de Pologne, le Legia Varsovie compte aussi à son palmarès dix-huit Coupes de Pologne, victoires qui le placent comme le spécialiste de la compétition, une Coupe de la Ligue et quatre Supercoupes de Pologne.

Le Legia est présidé depuis le par Dariusz Mioduski, copropriétaire du club à partir de 2014 après avoir repris les parts du Grupa ITI, puissante entreprise polonaise spécialisée dans les médias (propriétaire de TVN par exemple), puis devenu seul propriétaire du club de la capitale depuis mars 2017[1]. L'équipe professionnelle est entraînée par le Polonais Jacek Magiera et prend part à l'édition 2017-2018 du championnat polonais.

source: net

 Tageblatt.lu
9. Februar 2018 

Polen: Perfektes Debüt für Philipps bei Legia

 
   

Chris Philipps  hat in Polen ein perfektes Debüt gefeiert. Der Luxemburger schaffte kurz nach seinem Wechsel vom FC Metz sofort den Sprung in die Startelf von Legia Warschau und trug seinen Teil zum 3:2-Sieg seiner neuen Mannschaft gegen Zaglebie Lubin bei.

Im 4-3-3-System des kroatischen Trainer Romeo Jozak nahm der Luxemburger am 22. Spieltag der Ekstraklasa die zentrale Position im Dreiermittelfeld ein.

Le Quotidien
5 février 2018 
 

POLOGNE FC Metz :

Chris Philipps se confie après son transfert au Legia Varsovie

 
Chris Philipps se lance dans une nouvelle aventure.
Le milieu de terrain de 23 ans a quitté le FC Metz, son club de toujours.
Il s’envole ce lundi matin pour Varsovie.
 

• Vous avez récupéré vos affaires, hier, à Saint-Symphorien. Le cœur léger ou plutôt lourd ? « C’était un peu particulier. Surtout qu’il y avait entraînement et j’ai vu tout le monde. C’est quand même un vestiaire que je connais depuis cinq saisons, alors ranger son casier, ce n’est pas facile. Il y a une coupure. Tu ne sais pas si tu vas revenir un jour. Avoir à dire au revoir à tout le monde, aux gens du staff, aux kinés, à Philippe Gaillot que j’ai croisé au centre, c’est quand même un peu douloureux… Même si les coaches et les coéquipiers changent, le stade, le vestiaire, eux, restent les mêmes. C’est là où j’ai commencé et il y a plein de trucs qui me sont repassés dans la tête. »

• Ce dimanche était donc très émotionnel ? « J’ai eu deux ou trois jours pour m’y préparer. Je n’ai plus envie de regarder derrière moi, mais plutôt devant. Vers ma vie d’homme. C’est ça qu’il me faut. »

• Pourtant, deux jours seulement avant que le Legia Varsovie ne confirme son intérêt pour vous, votre entourage indiquait que vous ne partiriez pas… « Disons que je ne cherchais pas à partir à tout prix. J’avais dit à mon agent que si quelque chose susceptible de booster ma carrière se présentait, je voulais bien l’écouter. Dans ma tête, je n’étais pas forcément partant mais c’est aussi pour ce genre de choses qu’on a des agents. Des contacts comme ça, il y en a eu. Souvent même. Avec rien derrière. Là, j’ai moi-même eu du mal à réaliser que le moment était venu. »

« À Metz, je me mettais trop de pression »

• Il se passe quoi, le jour où vous vous décidez à dire oui ? « Je suis arrivé au vestiaire mardi et je me suis rendu compte que beaucoup de gens étaient déjà au courant. J’apprends que le coach veut me voir dans son bureau. Il m’a expliqué la situation. Qu’avec nos transferts de l’hiver, ça n’allait pas être plus simple pour moi en deuxième partie de saison. Il a toujours été honnête et en quelque sorte, il m’a facilité la tâche. Je lui suis reconnaissant. »

• Le FC Metz vous a finalement gentiment indiqué qu’il était temps… « Oui, le club m’a ouvert la porte. Quand j’ai prolongé, l’année dernière, on m’avait indiqué que si à un moment, je recevais une proposition et que j’étais barré à Metz, on ne me mettrait pas de bâton dans les roues. C’est peut-être un signe que c’était le bon moment. En tout cas, je ne doute plus que cela soit la bonne décision. »

• Vous passez de remplaçant dans un club qui joue le maintien à titulaire potentiel dans un club qui joue le titre… « Quand tu as été formé au club, la phase aller qu’on a produite t’affecte beaucoup plus que les autres joueurs. J’ai toujours eu cette peur de décevoir, à Metz, car c’est un club qui m’a beaucoup donné. Les quitter comme ça, dans cette situation, est difficile, mais il y a un moment auquel il faut savoir penser à toi. Ça va me libérer. À Metz, je me mettais trop de pression. La phase aller a été finalement trop usante pour continuer. »

J. M. (Le Quotidien) 
 

wort.lu
31. Januar 2018 

Philips unterschreibt für dreieinhalb Jahre bei Legia Warschau 

   

(bob/tof) - Chris Philipps wechselt vom FC Metz zu Legia Warschau. Wie "L'Equipe" berichtet,
wird der 23-jährige Nationalspieler beim Spitzenreiter der polnischen Liga einen Vertrag über
dreieinhalb Jahre unterschreiben.

Philipps war auf der Suche nach einer neuen Herausforderung, weil er beim FC Metz zuletzt
nicht mehr oft zum Einsatz kam, nachdem er sich im Laufe der Saison einen Stammplatz
erobert hatte.

Die Polen waren ihrerseits auf der Suche nach einem Ersatz für die abgewanderten
Armando Sadiku und Thibault Moulin. Philipps soll diese Lücke nun schließen.

 
Le Quotidien
07 27 2015

Philipps, titulaire et accroché 

 

Il était titulaire, Chris Philipps, pour la reprise en 3e Bundesliga et la réception de
Sonnenhof Grossaspach par son nouveau Club de Preussen Münster! Et auteur
d'un bon match en première période. Même, à la limite, sur 90 minutes si ce n'est
que comme toute toute sa défense, il s'est fait piéger par un long ballon touché par
personne à la retombée et qui, en rebondissant, a giclé et l'a lobé, un attaquant
partant dans le dos de tout le monde pour aller ouvrir le score.

Heureusement, Münster est revenu à la 88e minute. 

Le Quotidien
07 10 2015

Philipps vers Preussen Münster 

  L'International luxembourgeois devrait signer en 3e Bundesliga 
 

Chris Philipps devrait s'engager dans les prochaines heures au sein de l'équipe de
Preussen Münster, 8e la saison passée en 3e Bundesliga et qui a bâti cet éél une
équipe qui lui permet de dire qu'elle jouera la montée.

   C'est un petit pas en arrière dans la carrière du Luxembourgeoisc e dont il se serait
bien passé. Mais on ne lui a pas vraiment laissé le choix.Lorsqu'il est parti en
vacances cet été,Philipps avait gardé en tête un discours de ses dirigeants - parmi
lesquels son président Bernard Serin - disant que le club comptait absolument sur lui
pour l'opération de remontée en Ligue 1 que les Messins mèneront cette saison. A son
retour, un nouvel entraîneur (José Riga) et un nouveau directeur sportif (Carlos Freitas)
ont avancé un discours bien différent, mais qui a eu le mérite de montrer à quel point
l'avis du président Serin pèse dans ce genre de discussions.

                                       Un prêt d'un an

   Le FC Metz laisse filer là un garçon de 21 ans titularisé à 9 reprises en Ligue 1 la
saison passée. Le club lorrain, qui voulait que Philipps rejoigne Seraing, club de D2 belge
qui sert plus à dégraisser l'effectif messin pour pas cher qu'à autre chose, s'est heurté
au caractère du joueur. Philipps a décidé de ne pas se laisser faire et de privilégier la 3e
Bundesliga, championnat autrement plus réputé que la D2 belge. Comme le précisent nos
confrères du Tageblatt, le sélectionneur Luc Holtz a fortement contribué à ce dossier,
activant ses contacts allemands. Chris Philipps devrait faire l'objet d'un prêt d'une année.
Pour autant, cela ne garantit pas que son avenir se trouve à Metz.  


tageblatt.lu
07 09 2015

Philipps zu Preußen Münster?

  Laut Tageblatt-Informationen steht Chris Philipps
vor einem Transfer zum deutschen Drittligisten Preußen Münster.
 

Der 21-Jährige Luxemburger könnte schon heute beim Traditionsverein aus dem
Münsterland vorgestellt werden. Der Nationalspieler wird für ein Jahr vom FC Metz
ausgeliehen. In den letzten Tagen hat der Drittligist mit Stéphane Tritz (Reims/F) und
Charles Elie Laprevotte (Freiburg/D) bereits zwei Spieler unter Vertrag genommen,
die in Frankreich ausgebildet wurden.

Münster hegt die Ambition in der kommenden Saison , um den Aufstieg in die
2. Bundesliga mitzuspielen. Die letzte Spielzeit beendet Preußen auf Rang acht.

(Dan Elvinger/Tageblatt.lu)

 

wort.lu
24.2.2015

Chris Philipps: «Ce rôle de sentinelle me convient très bien»

 

Le jeune international a marqué des points

 

Face à Benjamin Moukandjo et ses partenaires rémois, Chris Philipps a fait bonne
garde devant la défense messine.

Wort.lu 24 février 2015 à 15:33

Le Luxembourgeois Chris Philipps est en train d'oublier ses pépins musculaires pour
se faire une place au soleil au sein de l'effectif du FC Metz. Appliqué, précis et calme
face à Reims (0-0), le jeune milieu de terrain international a marqué des points et sera
dans le groupe qui accueillera Evian-Thonon (27e journée de Ligue 1) samedi (20h).

Chris, comment avez-vous jugé votre performance individuelle face à Reims?

J'ai pu bénéficier de la bonne partie de l'équipe pour accomplir un match correct. Sur les
cinq dernières rencontres, j'ai joué à quatre reprises et forcément cela contribue à se
sentir mieux. J'ai suivi les consignes d'Albert Cartier mais j'estime que j'aurais pu être
meilleur dans certaines circonstances lorsque j'avais le ballon dans les pieds. Etre calme
est une de mes qualités et j'aurais pu être plus performant dans ce domaine.

Auriez-vous pu apporter un peu plus au jeu de votre formation?

Oui et surtout lors des 45 premières minutes de jeu. J'ai perdu quelques ballons de manière
inhabituelle et j'aurais pu évoluer un peu plus haut sur le terrain. Je l'ai fait d'une manière
plus nette en seconde période et j'ai tenté d'apporter un surnombre au sein du milieu de terrain.

Vous avez, de la tête et apparemment involontairement (41e), empêché les
Rémois de marquer…

Je n'ai pas vu les images et je ne peux dire si le ballon était cadré mais si j'ai pu offrir
ceci à l'équipe ça me fait très plaisir. Après la rencontre, Johann Carrasso, notre gardien
de but, est venu me dire que de toute façon il étai
t sur la trajectoire du ballon. Je n'aurais donc pas été le sauveur de l'équipe.

Albert Cartier a choisi de vous positionner en tant que sentinelle juste devant
la défense messine. Cela vous convient-il?

Oui. Avec l'équipe nationale du Luxembourg j'ai l'habitude d'opérer de la sorte (4-1-4-1)
et ce rôle de sentinelle me convient très bien. C'est un poste qui te pousse à prendre
beaucoup de responsabilités, qui m'oblige à conseiller la ligne de quatre qui se trouve
juste devant moi et j'avoue aimer faire ceci. Il faut que je dirige et que je pense également
à être le premier relanceur de l'équipe. Il faut être en bonne forme physiquement pour
jouer à ce poste.

Le FC Metz a-t-il fait des progrès dans le jeu ces dernières semaines?

En tout cas nous avons produit quelque chose d'assez cohérent à Reims. Des efforts
collectifs ont été réalisés même si nous n'arrivons pas à marquer en ce moment. Il faut
continuer ainsi et espérer que des succès vont arriver prochainement.

Vous recevez Evian-Thonon samedi (20h). Etes-vous confiant?

Je ne suis ni pessimiste ni optimiste mais je veux faire preuve de réalisme. Il nous
faut gagner face à Evian-Thonon car nous n'avons pas d'autre choix. Le FC Metz se
doit de rester en Ligue 1.

Propos recueillis par Hervé Kuc

 

 Philipps : la sentinelle

   
23 février 2015
Le Quotidien 
Philipps, tout le match ! 
 
Pour la première fois qu'il dispute l'intégralité d'une rencontre avec le FC Metz, Chris
Philipps a une nouvelle fois été à son avantage. Précieux aussi comme sur ce
sauvetage décisif sur une frappe de De Préville qu'il repoussera du dos juste avant 
la mi-temps. Dans le rôle de sentinelle, l'international luxembourgeois a abattu un
travail considérable, avec le souci continu de relancer le jeu proprement.

Bref, c'est très prometteur.
   
 27 janvier 2015
wort.lu
 FC Metz: Chris Philipps: «Maxwell Cornet est vilain en blond»
   Chris Philipps a réussi ses premiers pas en L1 dimanche
 

(DH) - Contre Lyon, dimanche (0-2), Chris Philipps (20 ans) a enfin fait ses premiers
pas en Ligue 1 avec le FC Metz. Un premier tournant dans sa carrière qu'il a su aborder
avec sérénité et efficacité.

  • Chris, quelles impressions gardez-vous de votre première titularisation ?

Même si cette première titularisation va rester un évènement très important de ma carrière,
je ne peux pas m’en satisfaire  car, au final, nous sommes revenus à Metz avec zéro point
et une place de dernier au classement.

• Jouer Lyon, le leader de la Ligue 1, chez lui à Gerland, difficile de rêver mieux pour
une première?

C'est clair! C'est aussi une belle preuve de confiance de la part du coach de m'avoir aligné
d'entrée. Certains m'ont parlé d'un «cadeau empoisonné» car parfois on n'a qu'un match
pour montrer de quoi on est capable. Le contexte était difficile mais je pense m'en être
plutôt bien sorti. Avec le Luxembourg, j'ai eu l'occasion de disputer des rencontres un peu
semblables à ce match. Des confrontations au cours desquelles nous sommes tout sauf
favoris, avec une grosse possession de balle de l'adversaire. Dans sa réflexion, le coach
(Albert Cartier) a peut-être pensé que j'avais l'habitude de ce genre de rencontres dis-
proportionnées et que j'allais vite trouver mes repères sur le terrain.

• Votre vécu en sélection vous a donc été précieux...

La sélection m'a tout appris en ce qui concerne le haut niveau, car avant le match de
dimanche je n'avais qu'un match complet (à Brest) et des bouts de rencontre en Ligue 2.
Toute mon expérience vient de l'équipe nationale. J'arrive désormais à gérer la pression,
à me concentrer sur les choses qui sont vraiment importantes. A 20 ans, ce n'est pas
évident mais ça me sert énormément pour ce que je vis actuellement.

Ce match à Lyon était aussi l'occasion de revoir votre ami Maxwell Cornet qui vient
d'être transféré à Lyon et qui a fait une entrée remarquée contre Metz. Avez-vous
échangé quelques mots sur la pelouse?

Maxwell est un talent extraordinaire, quelqu'un avec qui j'ai beaucoup partagé puisqu'il
était à mes côtés depuis mes débuts à Metz, il y a six ans. Nous sommes passés pros
quasiment en même temps et son casier, dans le vestiaire, était à côté du mien. Sur la
pelouse, quand il est entré en jeu, je lui ai dit qu'il est vilain en blond, que c'était aussi
son premier match officiel. Mais sur le terrain, on a pas eu beaucoup le loisir de discuter.
A la fin du match, je lui ai souhaité bonne chance pour la suite. D'un point de vue humain,
il va me manquer énormément.

• Le prochain match, samedi à Saint-Symphorien, contre Nice (à 20h), revêt une
grande importance. Considérez-vous cette rencontre comme un tournant du
championnat?

Il nous faut impérativement prendre des points contre Nice. Sur le plan comptable mais
aussi au niveau mental car cela fait longtemps que nous n'avons plus gagné (3-2 contre
Caen le 1er novembre). Nous ne pouvons plusnous permettre de perdre à domicile. Nous
les avons déjà joués deux fois: en championnat nous perdons dans le temps additionnel
(0-1) sur une grosse erreur individuelle, en Coupe de la Ligue nous menions 3-0 après un
quart d'heure avant de nous qualifier aux tirs au but. Nous avons donc toutes les armes
pour les inquiéter.

 
 

pdf: Chris-Philipps-premier-match 

   
26. Januar 2015
Luxemburger Wort
Philipps feiert Ligue-1-Debüt und verliert
 


Der Luxemburger Nationalspieler Chris Philipps hat am gestrigen Nachmittag sein
Debüt in der französischen Ligue 1 gefeiert. Es war allerdings kein erfolgreiches: Mit
den Lothringern unterlag der 20-Jährige mit 0:2 bei Lyon.

Metz geriet in der 29.' auf die Verliererstraße. Milan wurde wegen einer vermeintlichen
Notbremse des Feldes verwiesen und Lyon bekam einen Elfmeter zugesprochen. Diesen
verwandelte Lacazette (31.'). In Überzahl sorgte Tolisso (83.') für die definitive
Entscheidung.

Zu dem Zeitpunkt stand Philipps, der im defensiven Mittelfeld agierte, bereits nicht
mehr auf dem Feld. Er wurde in der 78.' durch Falcon ersetzt. Metz rutschte nach der
Niederlage auf den letzten Rang ab.

   

 

     2013 03 23 


Après la rencontre Luxembourg-Azerbaïdjan 0-0 du 22 mars 2013.
Le Quotidien du 23-24 mars 2013 déclare : Philipps, taille patron 

 lux-azer 22 03 2013 0-0 152 philipps et jans 180x180

Philipps 7: Physiquement au point, il a récupéré un nombre incalculable de ballons. Mais c'est
surtout la rampe de lancement qu'il a constituée qui a dû plaire à Holtz. Du très bon Philipps.
Son meilleur match avec les Roud Léiwen? À coup sûr. 

 

   
     02 01 2013 

Chris Philipps intègre l'équipe pro du FC Metz 

 

L'international luxembourgeois Chris Philipps (18 ans), qui évoluait jusqu'ici avec l'équipe
réserve (CFA), s'entraîne depuis le 1er janvier 2013 avec le groupe professionnel du FC Metz.

 
 
lire plus: chrisphilippsprometz 

Wort.lu / Sport / 2013 02 02 

   
     16 06 2012
     Le Quotidien
Chris Philipps signe stagiaire
 
Le défenseur nattional des Roud Léiwen, qui joue dans l'équipe des U19, a paraphé vendredi
un contrat stagiaire avec le FC Metz.