Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


 

       
  logo-profootball-web180x57 cette page
est parrainée
par:
logo-bureaumodernex160x57web

 

 
 
vicnurenberg_scan01

Vic Nurenberg

Le pied d'or de l'OGC Nice


Un joueur vif qui fonce balle au pied, un battant au tempérament exceptionnel et un buteur optimiste, tels sont les qualificatifs de la presse française pour Vic Nurenberg, qui appartient aux meilleurs joueurs luxembourgeois ayant suivi une carrière professionnelle en France.

Deux fois vainqueur de la Coupe de France (1952, 1954), trois fois champion de France avec l'OGC Nice (1952,1956,1959) sur neuf saisons, Vic a par ailleurs joué à Sochaux, Lyon et Bastia (vainqueur de la Coupe de Corse) avant de remporter deux fois la Coupe de Luxembourg comme entraîneur-joueur avec le Spora Luxembourg.

Son heure glorieuse fût celle du 4 février 1960 où il marqua avec L'OGC Nice les trois goals contre le Real Madrid en Coupe d'Europe des Clubs champions (3-2).

La carrière sportive au Luxembourg

Né le 22 novembre 1930 à Niedercorn dans le bassin sidérurgique du sud du Luxembourg, Vic Nurenberg a mis les chaussures de football au Progrès Niedercorn dès l'age de 16 ans. A cette époque-là les jeunes ne traînaient pas longtemps à la maison et le plus jeune d'une famille de cinq enfants embrassait rapidement une profession de serrurier à la société Hadir, grande entreprise de l'acier à Differdange et à Niedercorn.

Travailler dur à l'usine comme serrurier, souvent sur trois postes, et jouer au football le dimanche, tel était le lot de beaucoup de jeunes dans les temps difficiles de l'après-guerre dans le Bassin minier.

Après avoir accompli son service militaire, qui venait d'être créé au Luxembourg, Vic entame sa vraie carrière de footballeur dans l'équipe première du Niedercorn contre l'équipe du Fola. Depuis lors, ce joueur talentueux et ambitieux, escaladait les marches vers une des plus belles carrières professionnelles d'un joueur luxembourgeois. A 21 ans, l'entraîneur national découvre ses talents. En novembre et décembre 1951 il participe aux rencontres internationales contre la Belgique B à Bruges (2-0) et contre la nouvelle équipe d'Allemagne, perdue 4-1 à Essen, devant 45.000 spectateurs.

 

L'épopée de Nice

Vic ne s'attarde pas longtemps à Niedercorn. Par le biais d'amis et grâce à un contact que le président du club de Nice entretenait avec le président de L'Office national du tourisme luxembourgeois, il a une entrevue avec les responsables de l'OGC Nice qui lui offrent un contrat d'amateur pour six mois. Vic Nurenberg n'a rien à perdre à Niedercorn, où la vie dans la sidérurgie n'est pas facile d'autant plus que la société Hadir fait un grand geste en lui offrant un congé sans solde pour six mois.

Le 31 décembre 1951, il prend le train pour Nice. Le cafetier luxembourgeois Léon Schmit lui offre un séjour temporaire qui lui permettra de s'acclimater.

Mais les affaires sportives ne traînent pas. Dès les premiers jours de 1952 il est aligné en équipe première contre Cannes et marque trois goals. Vic est lancé et la même année 1952 il reçoit un contrat professionnel et participe avec Nice à la conquête du titre de champion de France et à la victoire de Nice en Coupe de France. Fait unique de cette rencontre de Coupe : elle se joue devant 62.000 spectateurs au Parc des Princes contre Bordeaux qui aligne Camille Libar. Vic marque le premier goal et l'OGC Nice gagne la Coupe de France par 5 à 3.

En 1954 Nice participe de nouveau à la finale de la Coupe de France contre l'Olympique Marseille. Vic marque un but splendide avec la tête et Nice remporte sa deuxième Coupe (2-1).

1956 était une année triplement importante : d'abord il épouse une célèbre joueuse de basket, Paulette Pieri, puis Nice remporte de nouveau le championnat de France et finalement, le club avance en quart de finale de la Coupe d'Europe où l'adversaire s'appelle Real Madrid. Avec deux défaites, 2-3 et 0-4, l`OGC Nice quitte la Coupe d'Europe la tête haute.

 

vicnurenberg-scan-03

 

La saison 1958/1959 devait devenir pour Vic Nurenberg sa plus glorieuse saison. Le club de Nice gagne le championnat pour la troisième fois et est de nouveau opposé en quart de finale de la Coupe d'Europe au Real Madrid.

Le premier match se joue le 4 février 1960 à Nice devant 22.000 spectateurs et à la mi-temps le club espagnol mène déjà 2-0. Et puis ce fût l'heure de gloire de Vic Nurenberg qui en deuxième mi-temps marque trois goals sensationnels : L'OGC Nice gagne par 3-2 contre le Real Madrid des Puskas, Gento et Santamaria et Vic réalisa ce soir un hattrick limpide et historique.

Hélas, le match retour se termina par une défaite sévère de 4-0.

Le retour au Luxembourg

Après neuf saisons passées à Nice Vic Nurenberg était tenté par de nouveaux défis. De son propre avis il avoue que c'était peut-être une erreur.

De 1960 à 1962 il joue au FC Sochaux où il rencontre Ady Schmit. Sochaux monte en premère division mais n'arrive pas à consolider sa position et redescend.

La saison 1962-1963 Vic rejoint l`Olympique Lyon avec lequel il dispute la finale de la Coupe de France contre l`AS Monaco (0-2).

En 1963, il retourne à Nice. Ce fût un retour difficile et Vic ne joua guère à cause de la limitation des joueurs étrangers.

En décembre 1963 il partit pour l'AC Bastia en Corse où il gagna la Coupe de Corse.

Vic avait entretemps acquis le diplôme d'entraîneur de football. Et ce fût en 1964 l'appel du Luxembourg et du CA Spora. Pendant deux saisons Vic Nurenberg réalisa un travail remarquable au Spora qui remporta deux fois sous sa tutelle la Coupe de Luxembourg (1965, 1966).

Vic termine sa longue et remarquable carrière comme entraîneur-joueur à Mantes la Jolie, dans la région parisienne.

Vic et l'équipe nationale

En équipe nationale Vic totalise 18 sélections. A l'époque les rencontres de l'équipe nationale n'étaient pas fréquentes et par ailleurs, sa carrière de joueuer professionnel ne lui permettait guère de se libérer de ses obligations de club.

Vic joue le 20 septembre 1964 à l`age de 34 ans sa dernière rencontre avec le Luxembourg à Belgrad contre la Yougoslavie (2-0).

Statistiques

Dans les Archives du Football français à la date du 13 janvier 2006 Vic Nurenberg est classé à la 73e place des meilleurs buteurs français de tous les temps.

De 1951 - 1963 il a marqué 101 buts, soit 89 pour l`OGC Nice, 7 pour Sochaux et 5 pour Lyon.

 

vic.camille.17nov05

Son plus beau souvenir


Vic se souvient: "Mon plus beau souvenir reste la victoire en Coupe de France contre Bordeaux en 1952. J'ai marqué le premier goal et nous avons remporté la rencontre par 5-3. Pour ma première année en France c'était merveilleux! En plus nous avons réussi le doublé, Coupe et championnat".


Son plus mauvais souvenir

Vic: "Le plus mauvais souvenir est lié également à la Coupe de France. En 1955, nous perdons en demi-finale contre Toulouse et nous râtons la finale".

Vic et Camille au Marché des Fleurs à Nice
17 novembre 2005

 

Après le football

A la fin de sa carrière Vic a d'abord été employé pendant 4 années au Casino de Nice.

Il a alors acheté et ouvert près de la Cathédrale de Nice le Café: "Lestaminet Chez Vic". Ce fût un lieu de rencontres pour des quantités de Luxembourgeois qui sont allés saluer Vic à Nice et ont fait revivre les temps passés.

 

Et la famille?


nurenberg-50ansmariage

Vic s'est marié à Paulette Pieri, une fille de Nice. Ils vivent maintenant dans le beau coin de St Laurent-du-Var près de Nice.



Vic et Paulette ont un fils qui s'appelle Patrick et deux petits-fils Jean-Baptiste et Alexandre. Est-ce qu'ils vont marcher dans les traces du grand-papa?



Paulette et Vic ont fêté en 2006 leurs 50 années de mariage. Nos sincères félicitations.

 
Camille Dimmer
Pro Football / 06.08.2006
 

   

Die Spiele von Vic Nürenberg
mit der Nationalmannschaft

Geboren:

 22.11.1930

Verein(e): Progrès Niederkorn, OGC Nice, FC Sochaux,
Olympique Lyon,OGC Nice, CA Bastia, Spora Luxemburg
Spiele:

19

Tore:

5

     
Erstes Spiel:

 12.11.1950

Letztes Spiel:

 20.09.1964

Gesamtdauer Nationalmannschaft:

 13 Jahre 10 Monate 9 Tage

WM-Q. = WM-Qualifikation / EM-Q. = EM-Qualifikation / Ol. = Olympia /
Ol.-Q. = Olympia Qualifikation / Fr. = Freundschaftsspiel  / 
Spiele: Datum: Ort: Gegner: Ergebniss: Wett-
bewerb:
Tore:
1 12.11.1950 Luxemburg Belgien B 2- 2 Fr. 0
2 17.06.1951 Bregenz Österreich B 3- 5 Fr. 1
3 24.06.1951 Luzern Schweiz B 3- 4 Fr. 0
4 04.11.1951 Luxemburg Finnland 3- 0 Fr. 1
5 25.11.1951 Brügge Belgien B 0- 2 Fr. 0
6 23.12.1951 Essen Deutschland 1- 4 Fr. 0
7 23.03.1952 Luxemburg Schweiz B 2- 2 Fr. 0
8 06.04.1952 Luxemburg Belgien B 2- 3 Fr. 1
9 20.04.1952 Luxemburg Deutschland 0- 3 Fr. 0
10 15.06.1952 Sedan Frankreich Amateure 1- 1 Fr. 1
11 16.07.1952 Lahti England 5- 3 n.V. Ol. 0
12 20.07.1952 Kotka Brasilien 1- 2 Ol. 0
13 19.10.1952 Luxemburg Belgien B 1- 1 Fr. 0
14 16.11.1952 Luxemburg Frankreich B 0- 1 Fr. 0
15 25.03.1956 Esch/Alzette Frankreich B 0- 2 Fr. 0
16 11.09.1957 Rotterdam Niederlande 2- 5 WM-Q. 0
17 07.05.1958 Bern Schweiz B 2- 2 Fr. 1
18 26.10.1958 Esch/Alzette Frankreich B 1- 3 Fr. 0
19 20.09.1964 Belgrad Jugoslawien 1- 3 WM-Q. 0
Quelle: Der luxemburgische Fußball