Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


 

 

 


ag2012 Nico Braun 180x180 063

NICO BRAUN

   
 
Transféré en juin 1971 à Gelsenkirchen, au club Schalke 04, il s’adapta bientôt au rythme de la ligue fédérale. Après avoir disputé dix-huit matches, avec sept buts sur son compteur, il devint titulaire à part entière et meilleur  buteur du club lors de la saison suivante.
 

 

La carrière de Nico Braun

par Henri Bressler

 

   Nico Braun fit ses débuts chez les scolaires du FC Résidence Walferdange, avant de poursuivre son apprentissage dans l’un des principaux clubs de la capitale, l’Union Sportive. Après une demi-saison passée dans les rangs des cadets, ses talents avaient vite été repérés par l’entraîneur unioniste Willy Macho, qui l’intégra dans l’équipe des juniors. Ainsi, Nico eut le plaisir de fêter deux titres de champion national avec ses homologues, ainsi qu’une victoire en finale de la Coupe Prince Jean.

 

   Âgé de dix-huit ans, le jeune homme fit son apparition dans l’équipe fanion de l’Union et vécut son baptême du feu à l’occasion de la finale de la Coupe de Luxembourg 1969 (voir photo) qui se termina par le résultat de 5-2 en faveur de son équipe. Douze mois plus tard, les joueurs de l’Union, face aux Red Boys de Differdange, purent renouveler leur succès et remporter la Coupe grâce à un but marqué par leur avant-centre Nico Braun. Celui-ci contribua largement à la conquête du titre de champion national en 1971 et, avec un total de 25 buts, fut le meilleur buteur de la division nationale à la fin de cette saison. Quand il quitta l’Union pour entamer une carrière de joueur professionnel en Allemagne, Braun avait en tout inscrit pas moins de 99 buts pour le club de la capitale. 

 

   Transféré en juin 1971 à Gelsenkirchen, au club Schalke 04, il s’adapta bientôt au rythme de la ligue fédérale. Après avoir disputé dix-huit matches, avec sept buts sur son compteur, il devint titulaire à part entière et meilleur buteur du club lors de la saison suivante. Cependant, malgré le titre de vice-champion (derrière le Bayern) et la victoire en finale de la Coupe d’Allemagne en 1972, Nico Braun ne se sentait pas totalement rassuré quant à son avenir en terre allemande. Il est vrai que certaines rivalités au sein de l’équipe ne facilitaient pas la situation d’un joueur étranger qui venait d’un petit pays.

 

   Grâce à l’intermédiaire de Gilbert Legrand, l’entraîneur national du Luxembourg, des contacts furent noués avec le FC Metz, qui était à la recherche d’un avant-centre de valeur. Ce fut un choix judicieux, tant pour le club que pour l’intéressé lui-même, quand il s’y engagea en 1973. En effet, entre 1973et 1978, il réussit à marquer le nombre impressionnant de 96 buts pour le club messin, devenant ainsi le meilleur buteur du club de tous les temps. D’ailleurs, pendant la saison 1975-76, il formait avec Hugo Curioni la meilleure attaque du championnat de France. Le plus beau souvenir de ses années passées au FC Metz est la victoire sensationnelle face au champion de France Saint-Étienne, battu par 5-1, le 22 décembre 1973. Ce jour-là, le gardien adverse Yvan Curkovic dut encaisser quatre buts signés Nico Braun, un exploit peu commun. Ayant inscrit 28 buts lors du championnat 1973-74, le Luxembourgeois termina troisième du classement des meilleurs buteurs de la division 1, une place qu’il renouvela au terme de la saison 1976-77.

 

   Il est évident que Nico Braun compte également de nombreuses sélections en équipe nationale, dont il a porté le maillot à quarante reprises (neuf buts). Son meilleur résultat fut la superbe victoire contre la Turquie, le 22 octobre 1972 au Stade Emile Mayrisch à Esch, dans les qualifications du championnat du monde de 1974. Ce fut d’abord Gilbert Dussier qui ouvrit la marque sur une passe de Nico Braun. Peu après, celui-ci reprit de plein fouet un dégagement du pied du gardien Yasin pour établir le résultat final de 2-0.

 

Après sa carrière de footballeur, Nico Braun travaillait d’abord comme guichetier auprès de la Banque Internationale de Luxembourg, avant d’être embauché par les Supermarchés Cactus, où il devint chef de maison de la succursale à Howald. 

                                                                                                                                     

 Henri Bressler 2012
 
 La carrière de Nico Braun en pdf : nicobraun 
 
Nico Braun in den Vorstand des FC Metz gewählt (17. Dezember 2012)
Nico Braun ist immer mit dem FC Metz verbunden geblieben. Als Ambassadeur war er tätig, um die Interessen des Clubs in Luxemburg zu vertreten.
Die Verbindungen zum französischen Club sind so eng geworden, dass er am 17. Dezember 2012 in den Vorstand des FC Metz gewählt worden ist,
ein einmaliges Ereigniss unter den Luxemburger Nationalspielern.
 

PHOTOS NICO BRAUN

   
Nico Braun 1.Union-Alliance 1969 (5-2) 288x506web Nico Braun 2.joueur international 262x412web
Union-Alliance 5-2 / 1969  Joueur international 
Nico Braun 4.joueur du FC Metz 233x337web Nico Braun joueur international 2 244x448web
 Nico Braun au FC Metz Joueur international 
Nico Braun Islande-Luxembourg 688x498web Nico Braun buteur de l´Union 296x367web
 rencontre Islande - Luxembourg  buteur de l'Union
Nico Braun sous le maillot du FC Metz 232x312web Nico Braun Metz-Lens 396x517web
sous le maillot du FC Metz  rencontre Metz - Lens 
 Nico Braun Luxembourg-Turquie 1972 (2-0) 505x388web 
Luxembourg - Turquie 1972   
   
   

SELECTIONS DE NICO BRAUN

Geboren:

26.10.1950

Verein(e): Union Luxemburg, FC Schalke 04, FC Metz, RSC Charleroi
Spiele:

40

Tore:

9

       
Erstes Spiel:

16.04.1970

Letztes Spiel:

26.03.1980

Gesamtdauer Nationalmannschaft:

9 Jahre 11 Monate 11 Tage

WM-Q. = WM-Qualifikation / EM-Q. = EM-Qualifikation / Ol. = Olympia / Ol.-Q. = Olympia Qualifikation / Fr. = Freundschaftsspiel  /
Spiele: Datum: Ort: Gegner: Ergebniss: Wettbewerb: Tore: Ein-/Auswechslung:
1 16.04.1970 Paris Frankreich Amateure 1- 3 Fr. 1  
2 14.10.1970 Luxemburg Jugoslawien 0- 2 EM-Q. 0  
3 15.11.1970 Luxemburg D.D.R. 0- 5 EM-Q. 0 46' Einw.
4 24.02.1971 Rotterdam Niederlande 0- 6 EM-Q. 0  
5 03.03.1971 Luxemburg Deutschland Amateure 4- 2 Fr. 1  
6 04.04.1971 Esch/Alzette Österreich 1- 0 Ol.-Q. 0  
7 24.04.1971 Gera D.D.R. 1- 2 EM-Q. 0  
8 05.05.1971 Grieskirchen Österreich 2- 3 Ol.-Q. 0  
9 20.05.1971 Luxemburg Belgien 0- 4 Fr. 0  
10 30.05.1971 Marburg a.d. Lahn Österreich 0- 2 Ol.-Q. 0  
11 10.10.1971 Esch/Alzette Frankreich B 1- 0 Fr. 0  
12 27.10.1971 Titograd Jugoslawien 0- 0 EM-Q. 0  
13 07.11.1971 Verviers Belgien 0- 1 Fr. 0 76' Ausw.
14 17.11.1971 Eindhoven Niederlande 0- 8 EM-Q. 0  
15 11.02.1972 Aachen Deutschland Amateure 2- 2 Fr. 0  
16 26.04.1972 Pilsen C.S.S.R. 0- 6 Fr. 0  
17 22.10.1972 Esch/Alzette Türkei 2- 0 WM-Q. 1 70' Ausw.
18 31.03.1973 Genua Italien 0- 5 WM-Q. 0  
19 08.04.1973 Luxemburg Schweiz 0- 1 WM-Q. 0  
20 26.09.1973 Luzern Schweiz 0- 1 WM-Q. 0  
21 04.11.1973 Luxemburg Norwegen 2- 1 Fr. 0  
22 24.03.1974 Esch/Alzette Frankreich B 1- 3 Fr. 1  
23 03.09.1974 Luxemburg Deutschland B 0- 5 Fr. 0  
24 13.10.1974 Luxemburg Ungarn 2- 4 EM-Q. 0  
25 16.03.1975 Luxemburg Österreich 1- 2 EM-Q. 1  
26 01.05.1975 Luxemburg Wales 1- 3 EM-Q. 0  
27 15.10.1975 Wien Österreich 2- 6 EM-Q. 1  
28 19.10.1975 Szombathely Ungarn 1- 8 EM-Q. 0  
29 24.04.1976 Lierse Belgien B 0- 3 Fr. 0  
30 21.08.1976 Reykjavik Island 1- 3 Fr. 1  
31 22.09.1976 Helsinki Finnland 1- 7 WM-Q. 0  
32 16.10.1976 Luxemburg Italien 1- 4 WM-Q. 1  
33 30.03.1977 London England 0- 5 WM-Q. 0  
34 24.04.1977 Sion Schweiz B 0- 3 Fr. 0  
35 26.05.1977 Luxemburg Finnland 0- 1 WM-Q. 0  
36 12.10.1977 Luxemburg England 0- 2 WM-Q. 0 80' Ausw.
37 16.10.1979 Koblenz Deutschland B 0- 9 Fr. 0  
38 23.10.1979 Esch/Alzette Schweden 1- 1 EM-Q. 1  
39 24.11.1979 Prag C.S.S.R. 0- 4 EM-Q. 0  
40 26.03.1980 Esch/Alzette Uruguay 0- 1 Fr. 0  
               
 Source: Arno Funck    Der luxemburgische Fußball