Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


  

 

 

 

 Fabio Marochi 2015 president Progres 180x180

FABIO MAROCHI

   

 

   
2 juin 2015
Le Quotidien

Le Progrès repris par ... Marochi

  BGL LIGUE Après la démission de Marcel Bossi de la présidence, Fabio
Marochi devrait revenir aux affaires.
  Hier soir, le club nouvellement européen en était encore à déterminer s'il
poursuivait avec Ciancanelli au poste d'entraîneur. Toujous est-il que le
poste de président devrait être de nouveau occupé par l'argentier.
   
  Julien Mollereau
 

Il est vraiment dommage qu'un club qui avait tout en main pour concilier son passé
glorieux, n'ait pas réussi à conserver en son sein ces deux figures historiques que
sont les frères Bossi, cautions morales qui n'auraient pas fait tache du tout dans le
projet du progrès.

    Mais les démissions successives du directeur sportif, parti à Wiltz, et de son frère
président ont forcé les tenants d'un concept plus ambitieux et soucieux de faire grandir
les jeunes du club dans un concept moins banal que ces clubs de DN courageux, qui
se lancent dans le tout luxembourgeois sans filet (c'est-à-dire sans investir dans des
étrangers capables d'encadrer), à vite réfléchir. 

   Et il n'y a pas eu besoin d'aller chercher bien loin celui qui devrait théoriquement, remettre
le bleu de chauffe : Fabio Marochi, qui avait officié pour dépanner il y a de cela quelques
années. Le bateau va tanguer une à deux semaines mais retrouvera théoriquement assez
vite sa vitesse de croisière. D'ailleurs le seul et unique problème du moment, à en crore
l'équipe aux commandes, est de savoir si Olivier Ciancanelli sera confirmé dans ses fonctions
(ou plus précisément si on lui proposera un nouveau challenge la saison prochaine en
attendant de voir s'il l'accepte).La question était soulevée tout au long de la journée d'hier et
pas encore résolue à l'heure où nous mettions sous presse.

  Reste que le Progrès semble avoir trouvé, enfin, des solutions alternatives crédibles en cas
de passage de Ciancanelli vers un poste d'encadrement, potentiellement de l'école de foot.
Dans une large liste de possibilités, le nom de Patrick Hesse, l'ancien coach dudelangeois
durant la saison 2012/2013, apparaîtrait. C'est ce genre de profil que devrait rechercher la
direction technique du club.

   Comme pour le F91, qui cherche de son côté, l'échéance est le 15 juin, date de la reprise.
Cela urge quand même un tout petit peu et le départ de la fratrie Bossi a (un peu) ralenti
le processus...