Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


 

 

 Emile Muller President UN Kaerjeng 97 2012 006 180x180

EMILE  MULLER

UN  KÄERJÉNG 97

   

 

 

 

2014 01 13
wort.lu

 Emile Muller (Käerjéng): "Les jeunes ont besoin d'être entourés"

   L'UNK ne déroge pas à sa ligne de conduite
   
   Propos recueillis par Hervé Kuc
 

 

Emile Muller, le président de Käerjéng, revendique la politique sportive de son club, axée sur les jeunes. Il admet néanmoins
que l'UNK (7e, 18 points) a besoin de joueurs expérimentés pour aiguiller ses jeunes talents. Ewert et Arsenovic arrivent au
sein d'un groupe qui perd Piron pour quelques mois (adducteurs).

  • Emile Muller, êtes-vous un président heureux?

Oui. Je suis surtout fier et satisfait de tous ces bénévoles qui se donnent sans compter. Personnellement, cela fait 5 ans que
je préside ce club et 21 ans que j'occupe la fonction de trésorier: j'ai la chance d'avoir une épouse compréhensive car chaque
jour je donne entre 4 et 5 heures de mon temps à l'association.

  •  La première partie de saison vous a-t-elle donné      satisfaction?

Oui, car notre programme de début de saison était compliqué. Face à la Jeunesse (0-0), Dudelange (1-1) et Grevenmacher (1-1)
les garçons étaient au rendez-vous-même si notre déplacement à Differdange (0-3) s'est mal déroulé. Nous avons véritablement
lancé notre saison au cours de la 5e journée devant le RFCUL (6-0) et ensuite l'équipe a eu un comportement correct.

  •  Vous menez une politique sportive axée sur les jeunes.      N'est-ce pas dangereux?

C'est notre décision depuis 3 saisons maintenant: lancer en BGL Ligue des jeunes que nous formons: Corral, Brix, Fiorani,
Skenderovic, Stumpf et Cunha. Mais attention, nous savons très bien que ces jeunes doivent être accompagnés par des
éléments d'expérience car autrement il serait délicat de se maintenir à ce niveau de compétition. Trouver le bon dosage
s'apparente à un long chemin.

  • Cette mission de construction sur le long terme convient-elle à      Roland Schaack votre entraîneur?

Il faut croire que oui puisqu'il est à la tête de l'équipe depuis 5 saisons. Nous avons expliqué le projet à Roland et il sait depuis
longtemps que Käerjéng n'est pas riche. Notre budget avoisine les 450.000 euros pour l'ensemble du club et aucune folie n'est
réalisable. Nous venons de faire signer un contrat à deux jeunes issus de notre formation: Tim Ewert et Aleksander Arsenovic
vont pouvoir démontrer toutes leurs qualités. C'est à eux d'en profiter.

  •  Justement, l'ambition de Käerjéng se résume-t-elle au      maintien en BGL Ligue au cours de cette seconde phase?

Nous sommes à 6 points du barragiste (Grevenmacher) et à 5 unités d'une 4e place. Il faut faire attention à ne pas être aspiré par
le bas du classement d'entrée de jeu surtout que nous accueillerons Dudelange pour la reprise (23 février). Nos matches amicaux
ont été bons puisque nous avons distancé Wiltz, le Progrès et dernièrement la Jeunesse (4-2) mais ce ne sont que des parties de
préparation. De plus, nous perdons Stéphane Piron pour deux à trois mois puisqu'il va se faire opérer des adducteurs prochainement.

  • Käerjéng peut-il, un jour, décrocher le titre de champion?

Avec nos moyens financiers, cela me paraît très peu envisageable à court terme. Nous sommes ambitieux mais nous restons les
pieds sur terre: Dudelange me semble bien mieux armé financièrement pour enlever la palme cette saison.

 

 
 pdf: Emile-Muller-Jeunes