Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


 

 

NOS PROS

 
 

Notre équipe nationale a besoin de joueurs pros évoluant à l'étranger pour être capable d'affronter nos adversaires européens lors des qualifications pour le championnat européen ou pour le championnat mondial. Tous les petits pays présentent des équipes avec un minimum de 8 à 10 joeurs évoluant dans les championnats étrangers, sauf le Luxembourg.

Le Luxembourg n'a que deux pros à leur opposer.

En plus notre championnat, à l'encontre de celui de tous les autres pays européens, à statut amateur et ayant une ligue de 14 clubs, ne présente pas le cadre propice pour former des joueurs de haut niveau. Sans championnat semi-professionel d'un niveau plus élevé le Luxembourg ne saura jamais rivaliser avec les autres peties nations comme Malte, Islande, Slovénie ou voir le Liechtenstein qui a une équipe professionnelle dans le championnat suisse.

Nos seuls professionnels à l'heure actuelle sont: Jef Strasser et Mario Mutsch. C'est insuffisant.

C'est seulement en relevant le niveau de notre Ligue Fortis que des joueurs peuvent arriver à un niveau susceptible d'intéresser l'un ou l'autre club à l'étranger et devenir professionnel à l'étranger.

Nous ne négligeons certainement pas les mérites de notre école de football de Mondercange. C'est un grand projet qui fera progresser notre football. Nous apprécions aussi sans conditions l'introduction du Lycée Sports à l'Ins. C'est un peit début au sport professionnel qu'il faut soutenir et faire évoluer.

Aussi nous apprécions que huit jeunes footballeurs évoluent dans des écoles étrangères de football, à savoir:

 

 
 

Gilles Bettmer 1989 SC Freiburg
Aydine Correia 1992 CS Sedan
Raphael de Sousa 1993 FC Metz
Tom Laterza 1992 CS Sedan
Kevin Malget 1991 Al. Aachen
Joël Pedro 1992 CS Sedan
Miralem Pjanic 1990 FC Metz
Samin Redzepagic 1991 FC Metz

 
 

L'avenir nous montrera ce qui sortira de ces contacts que nous espérons positifs.

De l'avis de Pro Football, l'avenir de notre football est au niveau d'une professionnalisation à tous les niveaux, à commencer avec la base de notre football: les clubs. Sans clubs organisés plus professionnellement, pas d'avenir pour l'équipe nationale car notre championnat actuel est incapable de produire des joueurs de haut niveau qui sont la base de l'équipe nationale. L'entraineur national devrait y réfléchir sérieusement.

La rédaction de Pro Football