Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


 

 

MONDIAL-2010

logo-profootball-web180x57

luxembrg


LUXEMBOURG - ISRAEL 1 - 3 (1 - 1)

11 octobre 2008

israel-96x70

Luxembourg, Stade Josy Barthel
Luxembourg
Joubert - Kintziger, Reiter, Wagner, Mutsch - A. Leweck, Payal,  Peters (cap.), Bettmer, Bossi (66e D. Da Mota) - Bensi (46e Joachim).
Israël
Aouate- Saban, Ben Haïm, Keinan, Ben Dayan - Alberman (90e Ohayon), Kayal, Benayoun (cap., 88e Buzaglo), Toama (83e Sahar), Barda, Golan
Arbitres: MM. Egorov, Khodeev, Tselovalnikov (RUS),
Buts: 0:1 Benayoun (2e penalty), 1:1 Peters(14e), 1:2 Golan (53e), 1:3 Toama (82e)
Spectateurs: 3.563 spectateurs payants

Highlights

La Voix
Jean-François Colin, Didier Hiégel

Ils ont fait douter Israël

Dans la continuité de ses sorties face à la Grèce et la Suisse, l'équipe natinale luxembourgeoise a livré une prestation très correcte samedi soir contre Israël,
parvenant même à faire douter son adversaire pendant une quarantaine de
minutes après l'égalisation signée René Peters.

1re Bossi (17 ans), au milieu de terrain côté gauche et Stefano Bensi (20 ans) seul en pointe disputent leurs premières minutes en sélection représentative sans jamais démériter.

2e Alors que Jean Wagner (encore froid?), très passif, tarde à intervenir sur un dangereux ballon flottant dans le rectangle, Jonathan Joubert, dans un mauvais réflexe, retient le maillot du véloce Elayniv Barda. M. Egorov ne transige pas et désigne le point de penalty. Du gâteau pour ce fin manieur de ballon qu'est Yossi Benayoun (0-1, 2e).
14e Juste avant le quart d'heure, le défenseur central de Manchester City, Tal Ben Haïm, récolte le troisième carton jaune de la partie pour une inervention aussi dangereuse que spectaculaire sur Mario Mutsch à une vingtaine de mètres de la cage d'Aouate, légèrement à gauche. En bon capitaine, René Peters prend ses responsabilités: il brosse magnifiquement le coup franc qui s'ensuit et loge le cuir au fond des filets d'un Dudu Aouate médusé (1-1, 14e).
  53e Le tempo, lui,ne variait pas, et seul un éclair de l'intelligent  Kayal à l'adresse de l'opportuniste Omer Golan roulait toute la défense locale dans la farine, Joubert venu à la rencontre de l'attaquant de Lokeren, y compris, remettait Israël sur les bons rails (1-2, 53e).
 
  82e Le Standardman Salim Toama, servi par Kayal, auteur de sa seconde passe décisive de la soirée, aggravait la marque et fixait le score final (1-3, 82e). 

 

Commentaires

La Voix
 

Appréciation globale

 
  Menée trop rapidement suite à un penalty concédé après trente secondes de jeu, l'équipe nationale a admirablement réagi, égalisant sur une merveille de coup franc de Reneé Peters et en faisant preuve d'un coeur énorme. La fin de renconre a été plus difficile à gérer. Le pysique faisant défaut, es hommes de Drod Kashtan ont arraché la victoire dans la dernière demi-heure.

 

Peters: profession tireur d'élite

Un coup franc àmontrer dans les écoles de foot pour sa troisième réalisation en sélection. Le capitaine en l'absence de Strasse s'est encore dépensé sans compter. L'arbitre a dû canaliser son énergie et le sanctionner d'un carton jaune pour accumulation de fautes.