Muller verléisst de Racing
Grettnich iwerhëllt
Centre de Formation de Football
Neien iwerdachten Trainingsterrain
Neuer Vorstand bei der FLF
Léo Hilger gewählt
Jans meilleur défenseur de D1 belge
L'exploit du jeune pro luxembourgeois
Platini zieht Kandidatur zurück!
Keine Chance mehr zu gewinnen.

 

Notre site:
www.profootball.lu
Notre email:

Notre compte:
ING
lu06 0141 9374
4040 0000







 

Dernier changement:
1er février 2016
email:

Notice légale: Profootball © 


 

 


 Reinhold Breu 2012 63338_med_reinhold_breu 176x176   

Reinhold Breu

 Directeur technique national FLF

   
   
  Biographie
 

Reinhold Breu (* 12. September 1970 in Deggendorf) ist ein ehemaliger deutscher Fußballspieler und
heutiger Fußballtrainer.

Breu kam 1996 vom 1. FC Köln zum FK Austria Wien.

Ab Januar 1998 spielte er für ein halbes Jahr beim First Vienna FC 1894, ehe er zu Eintracht Trier wechselte.
2000 schloss er sich Wacker Burghausen an. Zwei Jahre später beendete er dort seine aktive Karriere.

Nachdem Breu seit dem Ende seiner Spielerkarriere für den BFV und den DFB als Trainer arbeitete, wurde er
2004 Nachwuchskoordinator beim SSV Jahn Regensburg.

2008 übernahm er diese Aufgabe bei Eintracht Trier.

Am 21. Februar 2010 übernahm Breu für den freigestellten  Mario Basler die Aufgabe des Cheftrainers der
ersten Mannschaft von Eintracht Trier. Im April 2010 wurde er von Roland Seitz als Trainer der ersten
Mannschaft abgelöst. Seither betreute Breu bis Sommer 2011 die zweite Mannschaft und fungierte als
Jugendkoordinator.

Seit 2012 ist Breu Technischer Direktor des Ausbildungszentrums des Luxemburger Fußballverbandes. Am
15. Januar 2013 wurde sein Vertrag um drei Jahre verlängert.

Source: Wikipedia 

   
17 janvier 2013  Un contrat de trois ans 2013-2015 pour Reinhold Breu
 

 

Le 15 janvier 2013 la FLF a confié la formation des jeunes au Centre de Formation National à Reinhold Breu
pour trois années supplémentaires. Reinhold Breu endosse ainsi toute la responsabilité technique, sportive et
opérationnelle pour la formation de toutes les équipes nationales à l'exception des sélectionnés du cadre
de l'équipe nationale.

Mais la grande nouvelle qui domine cette annonce serait le fait que la politique de formation va prendre un tournant de
180 degrés. La clé du nouveau miracle luxembourgeois serait à l'avenir celle de la formation individuelle aux dépens
d'une formation globale de l'équipe nationale.

En concret, ceci veut dire: améliorer prioritairement les joueurssélectionnés dans la technnique et dans la frappe du
ballon. On veut en faire des "Messi", ni plus ni moins, mais au niveau luxembourgeois.

Tout cela est un fort louable, quoique pour Pro Football, nous sommes d'avis qu'il faut les deux types de formation pour
faire une bonne équipe nationale: une approche globale pour l'équipe et une amélioration individuelle par joueur.

Par ailleurs, nous ne pouvons nous priver d'affirmer qu'à notre avis aucun progrès substantiel ne sera possible si la FLF
n'investit pas  dans l'amélioration du championnat en Ligue BGL. La FLF et les clubs de la Ligue BGL en sont seuls
responsables et coupables!

De même nous demandons à la FLF quand est-ce qu'on va faire un premier bilan global sur toutes les années passées?
Hellers n'a tiré aucun bilan de son travail et le nouveau directeur Breu semble aller dans la même direction. Où est la
transparence de leurs travaux?

Pro Football exige que chaque année le directeur du CFN présente un rapport d'activités et un bilan sportif par écrit au
monde du football.
 

  Pro Football 16 01 2013